Protégez vos plantes, l'hiver approche

Publié le : 30/10/2019 09:47:01
Catégories : Conseils au jardin , Le Blog de tijardin

Après avoir pris le soleil tout l’été, vos plantes auront bientôt besoin d’un cocon douillet pour passer l’hiver. Elles ont besoin d’être protégées de la chute des températures, du vent et surtout de l’excès d’humidité. En effet, un gel sec est beaucoup moins offensif qu’un gel humide (à température égale). Comment les protéger et réussir leur hivernage ? Comment hiverner les plantes non rustiques en pot ? Voici nos conseils et bons gestes pour aborder la saison hivernale.


Le but est le même pour toutes les plantes : les isoler de l’air froid, tout en leur assurant une aération suffisante. Le froid agit directement sur les branches mais aussi indirectement sur les racines : l’eau contenue dans la terre gèle et augmente de volume, comprime les racines et les blesse !

Les plantes caduques, c’est-à-dire celles qui perdent leurs feuilles, n’ont pratiquement plus aucune activité durant l’hiver et sont beaucoup moins sensibles au froid.
Il est donc moins utile de les protéger.

En ce qui concerne les plantes persistantes dont la végétation n’est que ralentie à cette période, il faut se renseigner sur leur résistance au gel car en cas de gelée, l’eau présente dans la sève se cristallise, implique l’augmentation du volume de la sève et fait donc éclater les cellules.
Ex : les lantanas

Plantes en pot

Dans un pot, les racines souffrent plus du froid qu’en pleine terre car l’ensemble de la surface du pot est au contact de l’air. Évitez la terre cuite car sensible au gel (si elle est humide).

Les plantes persistantes doivent être placées à l’abri dans un endroit lumineux ; à l’intérieur de la maison près d’une fenêtre ou dans une véranda hors-gel.
Les gros sujets ne pouvant pas être déplacés peuvent être recouverts d’un voile d’hivernage.


Ce qu’il faut savoir sur le voile d’hivernage :
L’objectif du voile d’hivernage est de protéger la plante du froid en la laissant respirer et laisser passer la lumière pour sa photosynthèse. Prenons l’exemple du k-way. Quand nous le portons et que les températures sont hautes, nous transpirons. Attention aux voiles synthétiques souvent proposés ; laissez votre plante recouverte ainsi pendant plusieurs mois peut avoir des effets négatifs. En effet lorsque le soleil apparait , il fait plus chaud sous le voile et sans aération, la plante transpire et produit de l’humidité (à l’instar d’un k-way pour nous). Dès que les gels apparaissent, l’humidité renfermée sera néfaste voire pourra être fatale.
Rappelons-nous que le gel ‘sec’ est plus supportable que le gel ‘humide’.

NOS CONSEILS : Apportez un ‘manteau ’à votre plante quand la nuit s’annonce froide (≤ 0°C) . Nous conseillons une couverture enroulée autour d’elle ou un voile en laine de mouton, 100% naturel et respirant (à découvrir en fin d’article).

A voir aussi :   SOS froid : rentrez vos plantes gélives cultivés en pot à l’intérieur.


Plantes en pleine terre 

Un matelas de paille peut être une protection hivernale supplémentaire et très efficace pour vos plantes. Il suffit d’une couche de 10 à 20 cm à la base de la plante et sur la surface occupée par les racines.


NOS CONSEILS : profitez des derniers beaux jours pour l’installer lorsque le sol est encore sec et chaud. La paille retiendra seulement la chaleur et non l’humidité afin de ralentir le refroidissement du sol.
Un voile d’hivernage est conseillé pour protéger la partie aérienne de vos plantes comme expliqué plus haut.

Recyclez vos vieilles couvertures ou adoptez nos voiles d’hivernage en laine de haute qualité, 100% naturel. La laine de moutons offre une protection fiable contre le froid, le gel et le vent pour les arbustes, les plantes en pot ou les arbres. La laine de mouton, matériau naturel renouvelable, possède des propriétés d’isolation thermique et de respirabilité exceptionnelles ; grâce à la conservation d’un coussin d’air entre les fibres de la laine, la propriété isolante est conservée même si le feutre est mouillé. Plus d’informations dans notre précédent article : SOS froid : comment protéger vos plantes cultivées en extérieur

Vous voilà enfin prêt à braver l’hiver avec nos conseils. Dès que les gelées matinales s’annoncent, recouvrez avec le voile les plantes fragiles du jardin.
N’attendez pas les premiers froids pour mettre à l’abri vos plantes en pot transportables. Pour éviter un choc thermique (qui pourrait stresser la plante et lui faire perdre son feuillage) nous vous conseillons de rentrer vos pots avant de mettre votre chauffage en marche.


Et n’oubliez pas de laisser quelques graines de tournesol ou boules de graisse et de l’eau à nos amis les oiseaux car l’hiver peut être rude pour eux aussi.

En complément : Découvrez "Comment les plantes se protègent du froid" à travers l'article de Clémentine Desfemmes pour Gerbeaud.

Kévin de Tijardin

Articles en relation

Partager ce contenu

Vous devez être enregistré

Cliquez ici pour vous enregistrer

Ajouter un commentaire