Bougainvillier 'James Walker'

Nouveau produit

Variété très florifère. Bractées saumonées évoluant vers le fuchsia en été. Croissance rapide. Non rustique.

  • Floraison : mars-octobre
  • Rusticité : 1°C
  • Sol : riche, bien drainé
  • Utilisation : massif, grand bac, mur, façade

Tous les bougainvilliers sont produits dans nos serres. Notre collection est agréée CCVS (Conservatoire des Collections Végétales Spécialisées).

En fonction des périodes de l'année, nos plantes sont envoyées en fleurs ou en vert. Contactez-nous si vous souhaitez des informations plus précises sur la variété souhaitée et la période d'expédition choisie !

Tous nos bougainvilliers sont accompagnés d'une fiche de soin dans le colis qui vous est envoyé.

Un doute sur le choix de votre bougainvillier ? Suivez-le Guide !

    Plus de détails

    30,00 € TTC

    Notes et avis clients

    personne n'a encore posté d'avis
    dans cette langue

    En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 3 points de fidélité. Votre panier totalisera 3 points de fidélité pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 3,00 €.


    DESCRIPTION DU BOUGAINVILLIER 'JAMES WALKER'


    Une variété très florifère. Sa floraison est précoce (dès le mois de mars) et s'achève en septembre-octobre. Les bractées sont grandes, fines, laissant la lumière jouer avec elles. Elles sont tout d'abord saumonées avant de passer au fuchsia pendant l'été, grâce à l'intensité de la chaleur et de la lumière. Le feuillage, lui aussi, est intéressant : les jeunes pousses sont discrètement colorées de rose. En bac, ou en pleine terre, il faut le guider (tuteur, grillage, palissade) pour lui permettre de grimper à 2 mètres et plus. 'James Walker' est bien poussant (entre 30 et 50 cm par an). Il s'agit d'une variété non rustique qu'il faut protéger en hiver (Suivez nos guides pour protéger vos plantes de l'hiver)

    Un doute sur le choix de votre bougainvillier ? Suivez-le Guide !

    TOUT SAVOIR SUR LES BOUGAINVILLIERS (BOUGAINVILLEA) ET NOS CONSEILS DE CULTURE

    UN PEU DE BOTANIQUE

    Le bougainvillier appartient aux Nyctaginacées, une famille botanique où se distingue également la jolie Belle-de-nuit (Mirabilis jalapa) qui fleurit dans nos jardins en été. Le bougainvillier pousse à l’état naturel au Brésil, en Colombie, au Pérou

    Les parties colorées du bougainvillier ne sont pas des fleurs, mais des bractées qui entourent la base du pédoncule. Les fleurs sont des petits tubes de couleur blanc ivoire que vous pouvez observer au centre de la bractée.

    En raison de leur origine, les bougainvilliers sont des grands frileux. Seule la variété ‘Violet de Mèze’ affiche une rusticité de - 10°C / -12°C. Les Bougainvillea sanderiana ne supportent pas des températures de - 2°C - 3°C, et ces périodes de froid doivent être brèves. Les autres bougainvilliers ne supportent pas du tout des températures inférieures ou égales à 0°C.

    UN PEU D'HISTOIRE

    Il a été découvert en 1767 lors du voyage autour du monde du Sieur Louis-Antoine de Bougainville qui commande deux navires, la Boudeuse et l’Étoile. Lors d’une escale au Brésil, le botaniste Philibert Commerson découvre « une plante admirable aux larges fleurs d’un violet sompteux ». Il est alors accompagné par Jeanne Barret, sa compagne qui voyage sous l’identité d’un homme. Elle est la première femme à avoir accompli un tour du monde !

    Commerson baptise la plante Bougainvillea en l’honneur du capitaine de l’expédition.

    LES CLÉS DE LA RÉUSSITE

    COMMENT BIEN PLANTER VOTRE BOUGAINVILLIER

    Creusez un bon trou (environ le double de la taille de la motte). Au fond de ce trou de plantation, versez une couche de graviers ou de billes d’argile ou de pouzzolane de grosse granulométrie. Vous pouvez aussi utiliser des tessons de poteries. Cette couche drainante permettra de laisser passer l’eau et évitera aux racines de votre bougainvillier de « barboter » ce qui lui serait fatal.

    Installez de suite un support solide sur lequel il pourra grimper. Attachez les branches pour les guider. Utilisez de préférence des attaches sans métal pour ne pas blesser les branches.

    Arrosez bien après la plantation et pendant la première année (arrosez le soir, pas dans la journée). Si ses feuilles flétrissent un peu, arrosez. Sinon, laissez-le vivre sa vie.

    DE L'EAU À LA DEMANDE !

    Au bout d’une année, votre bougainvillier peut se passer d’un arrosage régulier. Dès la deuxième année, il est capable de se débrouiller tout seul. N’installez surtout pas à son pied d’arrosage automatique, n’oubliez pas que trop d’humidité peut le faire mourir.

    COMMENT LES PROTÉGER EN HIVER

    En pleine terre

    Oubliez le mulch qui retient trop l’humidité. Utilisez de la paille qui apportera de la chaleur au pied. Vous gagnerez entre 3°C et 5°C, et ça peut tout changer pour votre plante. Enlevez la paille quand les gelées ne sont plus à craindre.

    Les voiles d’hivernage ne sont pas non plus une bonne solution, sauf si vous les enlevez quand il fait plus chaud dans la journée. Un voile d’hivernage laissé sur la plante pendant plusieurs semaines crée un effet de serre et apporte cette humidité que le bougainvillier déteste.

    En cas de gros coup de froid ou de gel annoncé, mieux vaut entourer les parties aériennes du bougainvillier avec une bonne couverture de laine tenue avec des épingles à linge. Ce manteau lui tiendra bien chaud et permettra de gagner là aussi quelques degrés. Le lendemain, dès qu’il fait plus chaud, enlevez la couverture. Vous allez ainsi garder toute la vitalité de votre branche maîtresse (elle n’aura pas besoin de se dépenser pour repousser l’année suivante) et garantir une belle floraison.

    En pot

    Si vous pouvez déplacer le pot, rentrez-le dans une véranda, une pièce bien éclairée, un jardin d’hiver. Surtout, ne l’installez pas dans votre maison ou appartement, car il n’y trouvera pas la fraîcheur qu’il apprécie la nuit.

    Si le pot doit rester à l’extérieur, protégez le pot avec du papier bulle et en cas de coup de froid, couvrez les parties aériennes avec une couverture de laine tenue par des épingles à linge. Découvrez-le dans la journée si les températures sont positives.

    Sortez le pot quand les températures extérieure et intérieure sont à peu près les mêmes. Vous lui éviterez ainsi un gros stress !

    DE L'ENGRAIS OU PAS ?

    En pleine terre, pas besoin.

    En pot : nous vous conseillons une fertilisation régulière pendant la période de floraison. Utilisez des cônes d’engrais à libération lente (osmocote). Ne lui donnez pas d’engrais pendant l’hiver.

    ON TAILLE OU ON NE TAILLE PAS UN BOUGAINVILLIER ?

    Si vous jugez que les branches sont trop longues, il est conseillé de les arquer plutôt que de les couper. L'arcure incite l'arbuste à émettre de nouveaux rameaux. Mais si des branches vous dérangent, vous pouvez bien entendu les couper !

    PUCERONS, COCHENILLES, QUE FAIRE ?

    Pour les pucerons, laissez faire la nature. Les larves de coccinelles, notamment, s’en régalent.

    Pour les cochenilles qui aiment bien les bougainvilliers en pot : retirez à la main celles que vous voyez, puis pulvérisez un mélange d’eau, de savon noir et d’alcool à brûler (pour 10 l d’eau, 100 ml de savon noir et 1,5 l d’alcool à brûler).

    Et consultez notre fiche SOS Bougainvillier.

    Besoin de conseils ? Pas sûr de votre choix ? Notre équipe est présente pour vous accompagner.


    Retrouvez tous nos conseils de producteurs dans notre article :  Comment entretenir mon bougainvillier ?

    .

    Résistance au froidJusqu'à 0°C
    ExpositionSoleil
    Type de feuillagePersistant
    Hauteur à maturité150 à 200cm, 200 à 250cm
    Période de floraisonEté, Automne, Printemps
    Variété parfuméeNon
    Port de la planteErigé, Grimpant
    UtilisationMassif, Pot
    Croissance par anRapide
    Couleur des fleursRose, Orange
    Couleur du feuillageVert
    ArrosageModéré
    Période de plantationPrintemps
    Facilité d'entretienMoyen
    Mode de vieVivace
    Port du Bougainvillier2 - Elancés
    Vous aimerez aussi